mercredi 26 septembre 2012

C'est trop (de choix)

Aujourd'hui, j'ai profité de l'heure du lunch pour sortir m'acheter :
1) un morceau de gâteau au chocolat (un seul mot : PMS. On se comprend lectrice)
2) une brosse à dents (parce que j'ai de la suite dans les idées)

En regardant l'immense rack de brosses à dents à la pharmacie, j'ai songé au temps où les gens se lavaient les dents avec la même brosse que celle qui servait à brosser la crinière des chevaux. Nous sommes passés d'une seule brosse pour tout à 98 brosses pour une affaire. Il m'a donc fallu au moins 10 minutes pour étudier toutes les possibilités qui s'offraient à ma petite bouche de princesse. J'ai failli acheter la brosse à soies vibrantes en me disant que ça ferait de la belle petite conversation dans les cocktails.

Interlocuteur : « Moi je me brosse les dents avec une Sensodyne extra souple. Toi? »
Moi : « Heu, avec une brosse à soies vibrantes. »
Interlocuteur : « Tu veux dire une brosse électrique? »
Moi : « Non non. »
Interlocuteur : « Une brosse à batteries? »
Moi : « Non non. Une brosse à soies vibrantes. »
Interlocuteur : « Ah. Jamais entendu parler d'ça. Tu l'as achetée à la pharmacie? »
Moi : « Non, au sex shop. »
Silence.
Interlocuteur : « Ah, j'pense que j'viens de voir passer le plateau de p'tites saucisses au Cheez Whiz à la truffe... »

J'ai aussi vu de drôles de petites brosses faites pour atteindre les endroits quasi inaccessibles (genre, le côlon et le gros intestin). On aurait dit des brosses en cure-pipe, vous savez, les petites tiges flexibles en minou synthétique qu'on utilisait pour faire des bricolages en maternelle.


D'ailleurs, en cherchant « cure-pipe » dans Google images, je suis tombée sur cette photo.


On dirait la version florale de la coiffure de la Princesse Leia dans Star Wars. Totalement hipster. On aime!

Mais bon, revenons au sujet qui nous intéresse pas vraiment, les brosses à dents. J'ai finalement opté pour une Oral-B dents sensibles rose (pas pour « dents sensibles roses », c'est la brosse qui est rose on s'entend) pour ensuite me pencher sur le choix d'une soie dentaire. Encore là, même problème que pour les brosses. Fil soyeux, fil ciré, non ciré, 50 % plus fin, à la menthe, à la menthe glacée, sans saveur. Manquait juste le fil de fer, fil barbelé, fil électrique, etc. Ce serait vraiment plus simple de juste m'arracher un cheveu pis de me le passer entre les dents, comme dans l'temps. (J'imagine l'expression d'horreur de Concubine quand elle va lire cette dernière phrase; inside joke, désolée lecteur)

Bref, trop de choix, c'est comme pas assez. Pensez-y. (Si vous n'avez rien de mieux à faire, bien sûr.)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire