mardi 13 septembre 2011

Finalement, on chante n'importe quoi*

*Avertissement : Ce post n'a rien à voir avec Éric Lapointe.

J'ai croisé ce matin une maman et sa petite fille d'âge préscolaire. La petite fille récitait une comptine que tous les gens de ma génération connaissent par coeur. Je l'ai récitée au moins 100 fois dans ma vie, sans me rendre compte que les paroles ne font absolument aucun sens.

J'ai deux yeux tant mieux (Tant mieux? Tant mieux???! HEUREUSEMENT cibole! Il me semble que DEUX yeux, c'est l'essentiel, non?)
Deux oreilles c'est pareil (Non, justement, c'est pas pareil. Moi j'ai un lobe plus mince que l'autre.)
Deux épaules c'est drôle (Des épaulettes c'est drôle. Pas des épaules.)
Deux bras ça va (Dans le sens de, c'est correct, mais on pourrait s'en passer?)
Deux fesses qui se connaissent (Bon bon... Elle se disent « Salut face de pet » j'gage?)
Deux jambes il m'semble! (Il m'semble? T'as besoin de vérifier?! Moi, si j'étais pas sûre d'avoir mes deux jambes, j'appellerais le 9-1-1 RIGHT NOW.)




J'ai deux yeux... une maudite chance!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire