dimanche 11 septembre 2011

À vélo sans cassss, es-tu tombé sur la tête?

Comme plusieurs l'ont déjà mentionné, les utilisateurs de BIXI ne sont pas tous des cyclistes aguerris. Il y a toujours quelqu'un, quelque part, pour se dire : « Wow! Ça fait 12 ans que j'ai pas fait de bicycle. J'vais aller travailler en BIXI, ça va être le fuuuun! » Le problème, c'est que Chose-bine ne songe pas une seconde à se pratiquer sur le gazon comme quand il/elle avait 7 ans 1/2. Notre cycliste non-averti s'élance sur Saint-Laurent à l'heure de pointe, ou encore sur le trottoir d'une rue à peine fréquentée comme Mont-Royal ou Saint-Denis.

Chose-bine + pas de cass = danger pour : le cycliste lui-même, les piétons, les petits chiens (surtout les chiens-saucisses, faciles à écrapoutir), les automobilistes et toute autre forme de vie qui a le malheur de croiser le chemin de ladite Chose-sur-deux-roues.

BIXI ne fournit pas les casques. Mais rien ne vous empêche de vous en gosser un beau vous-même. Économique, écologique, le casque petite pastèque est une invention des trois membres de mon fan club.


Moi je prédis qu'il y a une couple de hipsters qui vont le porter souvent. Pis pas juste en bicycle.

Mais j'ai surtout hâte de voir le maire Ferrandez avec. Lui, il va triper ben raide!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire