mercredi 12 octobre 2011

Le conseil du jour : relisez-vous

C'est fou comme l'omission d'une lettre dans un mot ou une simple erreur de frappe peuvent changer la signification d'un message.

Par exemple : vous conviez tous vos amis Facebook à une soirée Films cultes à votre domicile (soit votre appartement est immense, soit votre groupe d'amis est microscopique). Malheureusement, vous avez la fâcheuse manie de ne pas vous relire. Vos amis ont donc été invités à une soirée Films cutes.

Le programme top secret de votre fabulous soirée?

Ça.



Ça.



Et ça.



Or, les personnes qui ont accepté l'invitation (vos deux matantes, votre petite voisine de 12 ans et les trois filles de votre cours de ballet-jazz du primaire) s'attendent probablement à voir :

Ça.



Ça. 



Et ça.


Grosse déception en vue. Surtout que vos amies vont probablement se pointer en pyjama à pattes avec un 2 L de 7UP et du popcorn rose.

Mais ne pas se relire représente un danger encore plus grand au travail. Vous avez écrit un courriel à un client anglophone en pensant avoir signé Regards.

Well, read again my friend. Le G et le T sont voisins sur le clavier.

Vous pourriez avoir écrit Retards.

Oupsssi...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire